Coups de coeur et Cie


L’émotion d’un coeur qui pleure…

« On vit pour son argent, ses rêves, ses palaces, mais on a jamais fait un cercueil à deux places… »

Image de prévisualisation YouTube

(29/09/2011)


Bussang de bois !!

bussang.jpg

« Par l’art, pour l’humanité »

Quel plus beau voyage que celui qui vous emmène là où vous ne pensiez pas aller ?

« Le théâtre du peuple » à Bussang (88) offre cette incroyable destination. Un rendez-vous estival qui me tient à coeur depuis quelques années maintenant. Un lieu unique habité et nimbé de lumière grâce à cet irréel fond de scène qui s’ouvre sur la verdoyante forêt Vosgienne. Les talents qui s’y produisent sont multiples, amateurs quasi professionnels ou professionnels parmi les amateurs, le charme opère. Un petit théâtre de bois marqué dans son histoire par des valeurs populaires, dans le sens noble du terme. Si la curiosité vous pique, ce site, www.theatredupeuple.com,  raconte l’épopée de Maurice Pottecher, initiateur de ce repère  d’artistes et de cette effervescence toujours d’actualité à Bussang. A noter que dans cet endroit magique, on se doit de protéger ses arrières…un petit coussin suffira à rendre le voyage plus confortable. Si vous passez par là, osez l’aventure !!

Comme quoi on peut être vieux (116 ans), isolé, sembler inutile en apparence et procurer encore de délicates et surprenantes émotions…

(26/08/2011)


Le temps d’une pause…

…cette carte postale douce et sucrée d’un endroit où les mots sont des paysages à eux seuls et où une voix gorgée de soleil suffit à vous faire voyager …


Un peu d’humour…j’ose ?

horizon.jpg

 

« Le sexe masculin est la chose la plus légère au monde…une seule pensée le soulève »

 

A l’heure où les moeurs de certains sont remises en cause. Je vois dans cette maxime un peu d’humour mais surtout un souffle de poésie…non ?

(14/07/2011)


Mignon péché…

03060097liegenderrueckenakt.jpg

                                                                                                    

Sous le duvet de mes envies friponnes,
Mes désirs s’affichent et fanfaronnent.
Tes mots tendres chuchotés me cajolent,
Tu m’effeuilles… et tes caresses m’affolent.
Ton souffle chaud réveille mes soupirs…
Inconsciente… je me laisse cueillir…
Nos deux corps en vertueuse harmonie,
Dansent cette douce chorégraphie.
L’étreinte, déroutant ravissement
Donne le vertige et l’enivrement.
Je m’étends lascive, les yeux mi-clos,
Sur le lit du plaisir, je perds mes mots…

 

(1/07/2011)


1...34567...14

Un coup de dés... |
nabil |
Vigne et cheval |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...