Coups de coeur et Cie


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Coup de coeur….

« Le bal de Juillet de Juliette »

GROS coup de coeur pour  la truculente « Juliette » découverte hier soir au Festival des « Bancs publics » dans le fabuleux site de la Saline Royale d’Arc et Senans. La plantureuse artiste a décroché la lune et les étoiles pour nous les offrir avec une générosité débordante de sincérité. Une  gouaille, un physique hors normes, un franc parlé et une plume des plus délicate…Dieu merci elle ne ressemble à aucune autre !!

Image de prévisualisation YouTube

(21/07/2010)


Confessions…

cathy7302vipblogcom155105douceur.jpg

« Si tu veux plaire à ceux qui t’aiment
Il te suffira d’être toi…

J’aime tes failles, tes fêlures
L’odeur de ta peau, ton parfum
Tes cicatrices, tes blessures
Même la pâleur de ton teint

J’admire ta grandeur d’âme
Et tous tes défauts anodins
Ces défauts que l’on trouve infâmes
Sans lesquels on ne serait rien »

(14/07/2010)


La belle Odyssée !!

plageducoeur1199289307.jpg
J’ai surfé, navigué, me suis amarrée puis suis repartie au grès des vents, me laissant porter sur les flots des posts et autres billets de chacun à travers cette blogosphère fascinante et mouvementée . J’ai trouvé des bouteilles à la mer et j’ai lu leurs commentaires  , des réponses chargées de sincérité à bâbord, des critiques parfois avisées à tribord mais aussi quelques injures  en fond de cale …..de celles qui  donnent le mal de mer et la nausée. Et puis j’ai observé derrière de nombreux blogs  de magnifiques  bancs de poissons, les fidèles…parfois les courants les divisent  mais le chalut continu sa route espérant toujours les retrouver, voire accrocher au passage de superbes nouveaux espadons ou autres adorables sardines. Je m’émerveille de tous ces trésors  trouvés dans l’ abysse de ces eaux bleues. Durant ma croisade j’ai découvert d’audacieux  auteurs, de méconnus poètes, de talentueux journalistes ,de fabuleux artistes et d’illustres inconnus  tellement inattendus . Des textes magnifiques aux embruns de subtiles métaphores, des vers bouleversants déferlants de nobles sentiments, des réactions à chaud, dans la houle de l’actualité, mille fois plus cohérentes que tout ce que  nous imposent ces requins de médias. Comment ne pas mettre en lumière, grâce au phare de notre reconnaissance, tous ces naufragés, ces mousses, ces matelots, ces capitaines  anonymes qui  aujourd’hui  comblent le plaisir de nos lectures et de nos sens.

Cette mer agitée qu’est la blogosphère m’a submergé par ses vagues de talents et de tendresse. Elle me berce quasi quotidiennement, moi, si sceptique à ma première immersion. Merveilleux univers qui  donne sans jamais reprendre.  Et quand à l’horizon le soleil  doucement tire sa révérence ,  laissant sur l’eau le reflet étincelant d’une  boule de feu qui ne semble se consumer que pour les amoureux qui la regarde, c’est souvent le moment que je choisis pour jeter  mon encre…et  tenter de passer à l’abordage dans ma modeste embarcation …… Je surf, navigue et me laisse porter par les flots….de cette mer immense aux richesses insoupçonnables…

(28/05/2010)


L’âge en héritage

vieillefemme.jpg

J’ai une tendresse particulière pour ces visages patinés, sculptés, usés. Ces visages qui lorsqu’ils s’illuminent d’un sourire deviennent le reflet même de l’expérience et de la sagesse.

« Les vieux », nul ne les décrit mieux que cet adjectif qui paraît presque insultant aux yeux de certains. Ne parle-t-on pas de « vieil objet », de « vieux livre » ou encore de « vieille cuvée  » donnant ainsi toute sa noblesse au nom qu’il qualifie. L’être humain n’est pas diffèrent, certes son enveloppe charnelle se modifie au risque de se dégrader mais la richesse du cœur et de l’âme, elles, se bonifient…

Chaque ride, chaque cicatrice, chaque marque du temps raconte une histoire, une douleur ou une réussite. Les vieux sont les coffres forts de notre histoire….. de la grande histoire de notre pays.

Miroir de notre futur, il est souvent difficile de s’arrêter devant cette vieillesse, de l’observer, de la décrypter et de l’apprécier surtout quand la démence vient déformée cet instant qui se devrait le plus paisible de l’existence.
Il n’est pas non plus très reluisant de les mettre en avant. On les cache, on les ignore, on les maltraite !!
On déplore une perte des valeurs, un manque de savoir faire, un désintéressement de nos plus jeunes pour l’histoire de leur pays…
Mais qui pourrait bien nous aider à redonner du relief à cette société ?

Étrangement nous avons peur de cette vieillesse que nous aimerions tous tant atteindre .
Ces quelques mots pour rappeler la douceur de leur présence et la richesse de leur vécu.

« Ce n’est que dans la vieillesse que l’homme devient vraiment lui-même. »
[Robert Charbonneau]
(12/12/2009)


123

Un coup de dés... |
nabil |
Vigne et cheval |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...