Coups de coeur et Cie


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Coup de coeur….

QUIMORUCRU…

En ce 21 juin où la musique est à l’honneur, ce groupe que j’ai découvert, il y a quelques jours, lors d’un festival dans ma région.

Tout droit venu de la magnifique Gaspésie à Quebec…Humm! Quebec!

Inutile de résister, vous battrez la mesure malgré vous.

Image de prévisualisation YouTube

« Vous chantiez…et bien dansez maintenant « 

…et sans modération.

Belle fête de la musique !

(21/06/2011)


Ecrits par Aragon…

…fredonnés par Ferrat, on ne pouvait souhaiter plus bel envol à tous ces  mots qui enchantent et qui se chantent pour le ravissement de nos yeux, de nos oreilles et de notre coeur.

Image de prévisualisation YouTube

Les oiseaux déguisés
Tous ceux qui parlent des merveilles
Leurs fables cachent des sanglots
Et les couleurs de leur oreille
Toujours à des plaintes pareilles
Donnent leurs larmes pour de l’eau

Le peintre assis devant sa toile
A-t-il jamais peint ce qu’il voit
Ce qu’il voit son histoire voile
Et ses ténèbres sont étoiles
Comme chanter change la voix

Ses secrets partout qu’il expose
Ce sont des oiseaux déguisés
Son regard embellit les choses
Et les gens prennent pour des roses
La douleur dont il est brisé

Ma vie au loin mon étrangère
Ce que je fus je l’ai quitté
Et les teintes d’aimer changèrent
Comme roussit dans les fougères
Le songe d’une nuit d’été

Automne automne long automne
Comme le cri du vitrier
De rue en rue et je chantonne
Un air dont lentement s’étonne
Celui qui ne sait plus prier

Louis Aragon

(06/01/2011)


Le jour où…

charlie.jpg

… je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, J’étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j’ai pu me relaxer. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…

Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n’était rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…

Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…

Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire … Personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans , j’ai abandonné les Méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert l’…

Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et ça s’appelle…

Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.
Tout ceci est ….

savoir vivre.

“ Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter……Du chaos naissent les étoiles. ”

(Charlie Chaplin)

 

Ce magnifique texte à quelques jours des bonnes résolutions (y en aurait-il de mauvaises ??). Pardonnez-moi une audace, celle d’y rajouter…

« Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de ne penser qu’à moi. J’ai ouvert mes yeux et mon coeur. J’ai éprouvé du plaisir à donner autant qu’à recevoir . Cette émotion, ce sentiment qui nourrit et fait grandir à chaque échange, aujourd’hui je sais que ça s’appelle de…l’Amour. »

 

(27/12/2010)


Ton héritage…

Il est des chansons, lorsque vous les entendez pour la première fois, qui vous obligent à monter le son de l’auto radio. Chaque note vous enivre et chaque mot, comme un secret murmuré à votre oreille, vous trouble…Triste ballade ou ode à ses racines, « Ton héritage » nous rappelle qu’au delà des gênes et autres ADN, les émotions, les attitudes et les comportements font eux aussi partis du testament…

Image de prévisualisation YouTube

 

(23/10/10)


Sous le ciel de Paris…

…capitale merveilleuse, métropole de notre histoire, écrin de tous les rêves .

Grâce à Yann Arthus-Bertrand je m’émerveille, comme jamais encore, devant Paris la somptueuse. Le génie des architectes, des ingénieurs, des paysagistes, ces bâtisseurs de l’impossible forcent le respect et l’admiration. Je ne peux m’empêcher de penser aux ingénieux mais néanmoins archaïques moyens matériels  dont  disposaient les hommes pour dresser ces joyaux de notre patrimoine. Tous ont contribué à faire de Paris ce qu’elle est aujourd’hui … la plus belle ville du monde.

http://www.dailymotion.com/video/xe4nih

(21 /08/2010)


123

Un coup de dés... |
nabil |
Vigne et cheval |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...